18/08/2008

Parfois...

 9

PARFOIS, je m'éveille tôt le matin

Et déjà, je m'étire, je souris, je me sens bien

Comme le soleil qui minute après minute se renforcit

J'ai l'impression d'être une boule d'énergie

 

PARFOIS, je me sens tout a fait inutile

Alors je ne cesse de me faire de la bile

Je me sens comme l'herbe

Qui se dore au soleil, jaunit, brunit

Puis qui finalement, sèche et pourrit

 

PARFOIS, je me fais penser à un ''paresseux''

Cet animal qui se déplace avec lenteur

Comme lui, je me complais dans la torpeur

Et je me laisse aller dans un état comateux

 

PARFOIS, je vois tout en rose et je suis heureuse

Je peux faire, sans ronchonner, des taches laborieuses

Comme le fort et solide cheval de trait

Je termine ma journée fière de mes succès

 

PARFOIS, je sais que je suis appréciée

Car j'aide les autres à être bien dans leur peau

Comme la fleur d'oranger dans un bouquet de mariée

J'essaie d'apporter à tous un bonheur nouveau

 

PARFOIS, mon cœur souffre de solitude

Espérons que ca n'en devienne pas une habitude

Comme je comprends le petit hérisson

Que l'on fuit et qui ressent surement l'abandon

 

PARFOIS, la vie a ses hauts et ses bas

Ses soucis, ses ennuis, ses joies

Comme on ne peut rien y changer

Il vaut mieux s'en accommoder...

Chaleur des coeurs

15:52 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

heuuu, je voudrais m'éveiller comme les chats, ils me font bailler quand ils s'étirent.

Écrit par : biglodion | 18/08/2008

Répondre à ce commentaire

superbe ce texte et tellement vrai y des jours avec et des jours sans
bisous

Écrit par : Anne | 19/08/2008

Répondre à ce commentaire

Coucou il est midi ce n'est pas une tasse de café que je viens déguster sur ton blog mais un petit apéro remplit de soleil.
Bisous
Freddy

Écrit par : Freddy | 20/08/2008

Répondre à ce commentaire

un bien joli texte, et tellement vrai
juste un petit passage tardif, pour te souhaiter un agréable week-end, en espérant avoir encore un peu de chaleur,

Bisous

Marie

Écrit par : Marie | 22/08/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.