04/02/2010

Des choses...

9

Ma plume reste sourde à mes pensées informes.

Mes larmes ne font que déformer le papier.

Je sonde en vain mon esprit hanté

A la recherche d'une impossible sérénité.

Mais à quoi me sert de pleurer ou crier?

Je ne suis plus qu'une ombre noire et morne.

 

Plus rien ou peu de choses sortent de moi,

Des choses qui n'ont plus de sens réel,

Des choses qui causent mon émoi,

Des choses qui font que mon coeur se fêle,

Des choses qui effacent tout ma foi.

 

La solitude a fait son oeuvre...

Aussi dangereuse qu'une couleuvre,

Elle m'a piqué de son dard empoisonné,

Mettant ainsi fin à cette vie désabusée.

 

"Mieux vaut brûler vivement

Que de mourir à petit feu"(Kurt Cobain)

La douleur plus intense dure moins longtemps

Et permet plus vite de rejoindre les cieux.

Je ne fais plus rien de bien maintenant.

 

Comme ils sont doux les bras d'une mère.

Ils vous enlèvent à cette vie amère

Et vous font oublier d'un seul trait

Ces douleurs qui tant vous blessaient.

 

Mais plus de mère il y a.

Plus d'amis autour de moi.

Seule raisonne le vide solitude,

Triste écho d'une sombre lassitude….

ecume de mer

 

 

14:20 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

BONSOIR CHADOU magnifique poème j'adore cependant plein de tristesse comme quelqu'un qui veut quitter la vie et rejoindre un monde meilleur c'est l'effet qu'il me fait
j'espère CHADOU que cela n'est que poésie bien belle tout de même bravo
BONNE SOIREE
BISOUS AMICAL
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : fruitsconfits | 04/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je compatis à ce spleen dont jaillit quand même une fleur poétique de toute beauté. Car la beauté d'un poème ne dépend pas de l'humeur ou de sa tonalité. Juste une petite remarque si je puis me permettre: "It's better to burn out than to fade away", c'est Neil Young qui a écrit ça en parlant de Johnny Rotten dans la chanson "hey hey My My". Nirvana a repris cette chanson bien plus tard. Je t'embrasse bien fort Chantal.

Écrit par : edouard | 11/02/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.