25/08/2008

Les poèmes sont de jolis papillons....

j0433205

Les poèmes sont de jolis papillons

Sortis tout droit de l'imagination

Qu'ils se posent dans notre cœur

Ou notre tête...

Ils découvrent nos pensées les plus secrètes

 

Ils surgissent soudain

Pour soulager un gros chagrin

Ou voltigent avec douceur

Lorsqu'arrive un grand bonheur

 

Selon qu'on est heureux ou qu'on est triste

De notre cœur les mots surgissent

Pour exprimer en poèmes ou en chansons

Les sentiments blottis au fond de la raison

 

Laissons ces petits papillons s'envoler

Pour faire connaitre au monde entier

Nos joies, nos peines, nos émotions

Et surtout ne jamais oublier

Que tout problème a sa solution...!

 papillons

19:06 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

18/08/2008

Parfois...

 9

PARFOIS, je m'éveille tôt le matin

Et déjà, je m'étire, je souris, je me sens bien

Comme le soleil qui minute après minute se renforcit

J'ai l'impression d'être une boule d'énergie

 

PARFOIS, je me sens tout a fait inutile

Alors je ne cesse de me faire de la bile

Je me sens comme l'herbe

Qui se dore au soleil, jaunit, brunit

Puis qui finalement, sèche et pourrit

 

PARFOIS, je me fais penser à un ''paresseux''

Cet animal qui se déplace avec lenteur

Comme lui, je me complais dans la torpeur

Et je me laisse aller dans un état comateux

 

PARFOIS, je vois tout en rose et je suis heureuse

Je peux faire, sans ronchonner, des taches laborieuses

Comme le fort et solide cheval de trait

Je termine ma journée fière de mes succès

 

PARFOIS, je sais que je suis appréciée

Car j'aide les autres à être bien dans leur peau

Comme la fleur d'oranger dans un bouquet de mariée

J'essaie d'apporter à tous un bonheur nouveau

 

PARFOIS, mon cœur souffre de solitude

Espérons que ca n'en devienne pas une habitude

Comme je comprends le petit hérisson

Que l'on fuit et qui ressent surement l'abandon

 

PARFOIS, la vie a ses hauts et ses bas

Ses soucis, ses ennuis, ses joies

Comme on ne peut rien y changer

Il vaut mieux s'en accommoder...

Chaleur des coeurs

15:52 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

30/07/2008

Fait-il assez beau aujourd'hui ?

Arc en ciel extraordinaire

Bien sûr que la vie est remplie de misères,

Je n'ai jamais dit le contraire.

Je sais que j'en ai eu ma part à éteindre

Et que j'ai mille raisons de me plaindre.

 

Contre moi vents et orages se sont unis;

Et combien de fois le ciel a été gris!

Les épines et les ronces m'ont piqué,

À gauche, à droite, et ailleurs aussi.

 

Mais, pour dire toute la vérité,

 

Fait-il assez beau aujourd'hui!

À quoi sert de toujours brailler

Et de rabâcher les soucis d'hier?

 

À quoi sert de ressasser le passé

Et, au printemps, de parler de l'hiver?

Un chacun doit avoir ses tribulations

Et mettre de l'eau dans son vin.

 

La vie n'est certes constante célébration.

Des soucis?  Bien sûr, j'ai eu les miens.

Mais il faut bien le voir aussi:

Il fait diablement beau aujourd'hui!

 

C'est aujourd'hui que je vis,

Et non pas il y a un mois.

T'en as, t'en as pas, tu donnes et tu prends

Selon qu'en décide le moment.

 

Hier, un nuage de chagrin

A bien assombri mon chemin.

Demain, il pleuvra peut-être

À casser les carreaux de fenêtres,

 

Mais faut le dire, puisque c'est ainsi:

Fait-il assez beau aujourd'hui! 

 (Douglas Malloch)

 

lif_m_02

06:11 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/07/2008

Le doute...

 le doute

Un oui, un non, un oui, un non,

Voilà dans ma tête ce tourbillon,

Sans cesse, les pensées s’affolent et ci et là,

Je ne peux jamais répondre à un pourquoi…

 

“Je ne sais pas”, voilà mes mots,

Ne pas savoir, hésiter, voici mes maux…

Mon esprit est doute, flou et plein,

Trop plein de pensées de tout, de rien…

 

Difficiles sont les décisions,

Atroces sont les questions…

Oui, les questions tourbillonnent dans ma tête

Comme le vent en pleine tempête…

 

Je n’ai point de réponses à tout cela,

Peut-être qu’un jour, elles seront là…

 soir rouge

13:11 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

23/06/2008

Paresse....

-f-attenteauchat

Le ciel est menaçant, le baromètre en berne.
Les feuilles du bouleau s’en vont vers leur destin.
Mini soleil voilé dans le petit jour terne,
Le globe de la rue n’est pas encore éteint.

 

De gros nuages gris ont fait pleurer les roses,
Si bas qu’on les dirait à portée de la main.
Journée sans embellie, paysage morose,
Il en sera ainsi au moins jusqu’à demain.

C’est le moment rêvé pour couper le portable,
Sans rendez-vous prévus, sans horaire établi.
Pour paresser enfin sans se sentir coupable,
La grisaille du temps, quel meilleur alibi ?

Oublier tout un jour orages, violence,
Vivre en marge de tout, loin du monde et du bruit,
Assouvir sans témoin, ce besoin de silence
Si pesant quelquefois, si propice aujourd’hui.

 

Savourer à loisir l’exquise solitude,
N’avoir rien à penser, personne à recevoir,
Calme plat de l’esprit, douce béatitude,
Quiétude du cœur, si prompt à s’émouvoir.

 

Si d’aventure, ami, du paisible ermitage,
Vos pas toujours pressés empruntent le chemin,
Sur la porte d’entrée, vous lirez ce message,
« Pas visible aujourd’hui, à vous revoir demain ».

 

nuages3

20:56 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/06/2008

Un grand amour

 AMOUR

Ce sentiment est tellement beau

Quand il forme ce petit mot.

Il représente le bonheur,

Celui pour qui l'on vit ou meurt

 

La satisfaction d'exister

Et celle de se sentir aimer.

Savoir qu'un homme pense à toi

Me donne un but et tant de joie.

 

Quel but peut être plus honorable

Que de faire le bonheur d'un homme,

Que de savoir se faire aimer

Et de vivre pour ses pensées.

 

L'Amour ce simple petit mot,

A la fois si noble et si belle

Quand elle possède sa vérité

Basée sur les sentiments vrais:

 

La confiance, la fidélité.

On ne peut trouver le bonheur

Qu'avec de l'Amour dans le cœur,

Amour que l'on doit partager

 

Avec l’homme, l’homme aimé.

 la bas (petit)

12:38 Écrit par Chadou dans Amour | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

21/05/2008

Apprivoiser la tendresse..

 lif_m_02

Apprivoiser la tendresse..

Est faire naître un nouveau soleil dans le coeur

pour se laisser glisser tout simplement

vers des sentiments tout en douceur.

L’âme et le coeur volent comme jamais pour

s’acheminer vers des jours inédits.

 

Apprivoiser la tendresse..

Est ouvrir son coeur.

Écouter l’autre sans penser à autre

chose que son soulagement.

Lui prendre la main,

le rassurer qu’il se sente compris.

 

Apprivoiser la tendresse..

Est partir en rêve.

Ce n'est pas être sur un nuage mais vivre

des moments de douceur intense ou

plus rien n’existe que la tendresse.

 

Apprivoiser la tendresse..

Est avoir un geste sans qu’il soit déplacé

c'est dire tout simplement je suis là avec

une grande simplicité dans un élan du coeur.

 

Apprivoiser la tendresse

Est un regard un mot tout simple

mais plein de servitude pour l’autre.

Vous sortirez grandi d’avoir apprivoiser la

tendresse vos jours ne seront plus les mêmes

Vous avancerez vers un bien-être

que vous trouverez essentiel.

Une fois la tendresse apprivoisée vous

ne voudrez plus blesser mais vous souhaiterez

rassurer comprendre et surtout aimer intensément.

 

Apprivoiser la tendresse ..

n'est pas de la faiblesse mais au contraire

une force qui est en vous et qui vous

aide à surmonter vos émotions.

Si vous savez apprivoiser la tendresse

plus rien ne sera semblable dans votre vie.

Vous aimerez et serez aimer en retour.

Sachez apprivoiser la tendresse !

 

Vous ne savez pas ce qu'elle vous réserve

mais ce que je peux vous dire sincèrement.

Votre coeur ne sera plus jamais le même

car il connaîtra une douceur infinie...

stvalentin03

18:50 Écrit par Chadou dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

07/05/2008

Le fardeau..

brouillard

Combien de temps, t’ai-je cherchée,

Toi qui tout au fond de moi était cachée,

Ce fardeau bâti par moi, je l’ai tant traîné,

A ne plus pouvoir simplement le supporter.

 

J’avais oublié la beauté, même là vie,

Il me semblait qu’elle n’était que soucis,

Et pourtant un matin de printemps, l’espoir a lui,

Laissant réapparaître celle que j’étais, que je suis.

 

Je vous parle de celle ancrée au fond de moi,

Qui me connaît plus que moi, du bout des doigts,

Qui trop souvent me délaisse, s’échappe de moi,

Elle seule ressent en confidente, tous mes émois.

 

Mais avec tendresse, elle s’est présentée,

Dans le silence de ce jour, pour me rappeler,

Combien il était important de s’avoir aimer,

Que la vie n’avait que cette unique finalité!

 

J’ai redécouvert avec grande joie, ce cadeau,

Qui n’est pas fait seulement de quelques mots,

La vie coule en moi, comme une chute d’eau,

La petite fille m’aidera dans mon renouveau.

 

Certes, la vie ne changera pas d’un coup,

Mais je la veux, et de plus la vivre jusqu’au bout,

Combien de fois, ai-je été rapidement à genoux,

Mais avec elle, avec l’amour je suis debout.

Arc en ciel extraordinaire

15:57 Écrit par Chadou dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

01/05/2008

Le muguet,

brins
 

Cloches naïves du muguet,

Carillonnez ! car voici Mai !

 

Sous une averse de lumière,

Les arbres chantent au verger,

Et les graines du potager

Sortent en riant de la terre.

 

Carillonnez ! car voici Mai !

Cloches naïves du muguet !

 

Les yeux brillants, l'âme légère,

Les fillettes s'en vont au bois

Rejoindre les fées qui, déjà,

Dansent en rond sur la bruyère.

 

Carillonnez ! car voici Mai !

Cloches naïves du muguet !

Maurice Carême (1899 - 1978)

muguet1

06:00 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

23/04/2008

Toujours fatiguée..

 

 

le doute1

 

 

 Lassitude de tout très vite,

comme si rien ne valait

vraiment le coup…

 

Au fond c'est si bon,

la surface a beau être tangible,

elle me lasse…

 

C'est de profondeur dont

je rêve, de regards clairs,

de pensées pures…

 

Une autre vie, parallèle

à la quotidienne,

m'enveloppe et me

maintient en vie !

feerique1

20:12 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/04/2008

Comme un fruit mûr...

 

 

enf-lapin

Comme un fruit mûr que l'on partage

L'amitié ne demande pas de gages.

Elle se glisse sournoisement dans les cœurs

Mais avec ménagement, en douceur.

 

Et dans les tourments de l'angoisse

Quand l'amertume nous menace

Sans l'espoir d'un prochain matin

Quand on se croit au bout du chemin

 

Elle vient te sauver dans ta douleur

C'est comme un baume sur le cœur

Et quand à nouveau tu souris

N'oublie pas, dis à l'ami " merci ".

 amitié

11:49 Écrit par Chadou dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

02/04/2008

Réflexion

nuages6

Il était une fois un grand homme

qui épousa la femme de ses rêves.

De cet amour naquit une petite fille.

Quand elle était toute petite,

le grand homme la soulevait de terre,

chantait un air et dansait avec elle

autour de la pièce, et il

lui disait : Je t'aime, petite fille.

 

Quand la petite fille atteignit l'âge

de dix ans, le grand homme la prenait

encore dans ses bras et lui disait :

Je t'aime, petite fille. Mais la petite

fille faisait la moue et disait :

Je ne suis plus une petite fille.

Alors l'homme riait et disait :

Pour moi, tu seras toujours ma petite fille.

 

La petite fille qui n'était plus une

petite fille quitta la maison pour

aller vivre sa vie. Plus elle apprenait

à se connaître elle-même, plus elle

apprenait à connaître cet homme.

L'une de ses forces était la capacité

d'exprimer son amour à sa famille.

Peu importe où elle allait dans le monde,

le grand homme l'appelait et lui disait :

Je t'aime, petite fille.

 

Le jour vint où la petite fille qui

n'était plus une petite fille reçut

un coup de téléphone. Le grand homme

était mal en point. Il avait eu

une crise cardiaque. Il ne pouvait

plus sourire, rire, marcher, prendre

quelqu'un dans ses bras,

danser ou dire à la petite fille

qui n'était plus une petite fille

qu'il l'aimait.

 

Aussi s'est-elle rendue au chevet du grand homme.

Quand elle entra dans la chambre,

elle vit qu'il avait l'air petit

et pas fort du tout. Il la regarda

et tenta de lui parler, mais

il en était incapable.

 

La petite fille fit la seule chose

qu'elle pouvait faire. Elle grimpa

sur le lit à côté du grand homme.

Des larmes coulèrent de leurs yeux

quand elle mit ses bras autour des

épaules désormais inutiles de son père.

 

La tête contre sa poitrine,

elle pensa à plusieurs choses.

Elle se souvint des moments magnifiques

qu'ils avaient vécus ensemble et comment

elle s'était toujours sentie protégée

et aimée par le grand homme.

Elle pensa à la peine qu'elle éprouverait,

aux mots d'amour qui l'avaient

réconforté et qu'elle n'entendrait plus.

 

Et alors elle entendit, venant

de l'intérieur de l'homme, le battement

de son cœur. Le cœur battait

régulièrement et sans s'inquiéter

des blessures dont souffrait le reste du corps.

Et pendant qu'elle se reposait là,

il se produisit quelque chose de magique.

Elle entendit ce qu'elle avait besoin d'entendre.

 

Le cœur de son père scandait les mots

que sa bouche ne pouvait plus prononcer…

.Je t'aime, petite fille……

Je t'aime, petite fille………

Je t'aime petite fille……et elle fut réconfortée.

Auteur inconnu

je t'aime

09:43 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

27/03/2008

Douces pensées...

 

 13

Douces pensées qui défilent dans ma tête,

Elles sont là tout près et font partie de mes jours.

Elles peuvent être réalistes romantiques

Comme rêveuses, mais elles sont

Pleines de douceur et de tendresse.

 

Elles se transforment en mots et

Je les écris pour les transmettre.

Mes douces pensées s'envolent à travers

L’horizon et voguent vers l'infini.

 

Ces douces pensées prennent les couleurs

De mes émotions et si mon cœur

Est heureux elles sont très claires,

Comme la couleur de mes yeux...

 

Douces pensées tu m'accompagnes

Chaque matin à mon réveil pour faire

De ma journée la plus belle qui soit.

Chacun d'entre-nous en avons, c'est un baume

Au cœur de les dire et de les offrir...

 

Elles peuvent transformer une vie pour

Toujours si jamais elle était sombre.

Elles peuvent lui faire parvenir un rayon

De soleil dans son cœur à tout jamais.

 

Ne soyez pas avides de douces pensées,

Celles qui sont transmises et qui se

Transforment en mots délicats et si colorés.

Prenez-le temps de penser et de dire

 

De douces pensées à ceux que vous aimez.

 

Votre vie peut-être différente et votre cœur léger.

Douces pensées du matin ou du soir vous faîtes

Partie de ma vie, je vous ai gardé longtemps en moi

Vous étiez là depuis toujours mais

Maintenant je vous ai libéré.

 

Mon cœur les aime....

Si vous pouvez essayez de mettre de douces pensées

Dans votre vie comme ces jolies fleurs que l'on appelle

"Des pensées"

Vous vous sentirez si bien...

 

Je vous offre mon bouquet de douces pensées, si parfois

Il vous apporte un brin de douceur et de tendresse

Alors je serai comblée...

 

Douces pensées envolez-vous à travers l'horizon

Pour rejoindre votre destinée...

Douceur1

15:35 Écrit par Chadou dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

17/03/2008

Le baptême de Maxence...

 Ce dimanche 16 mars, c’était le baptême de Maxence, notre petit-fils mais aussi  son 1er  anniversaire...

Marraine, maman, papa ...
 
baptème1

Parain, marraine

baptème2

Le seul bonheur qu'on a vient du bonheur qu'on donne…

 baptème3

 

baptème4

 

Un regard d'enfant enregistre vite… baptème5

Joyeux anniversaire petit Maxence...

baptème6

 Plus tard, il développe l'épreuve….

baptème 7

 

 baptème 8

Quelle belle journée pour notre petit loup...!

17:10 Écrit par Chadou dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

03/03/2008

J'aimerais être le vent,

ciel sombre

Le vent seul maître à bord au-dessus de la terre,

Si léger pourtant grave

Impétueux et fou en cheval de bataille,

Domptant les éléments même les plus rebelles,

 

Un vent autoritaire qui fait courber les arbres

Déplacer les glaciers et onduler le sable,

 

Ce vent capricieux

Dont les chuchotements d'une brise légère

Soudain haussent le ton sur la portée des ondes,

 

J'aimerais ressembler à ce doux alizé

Digne de la sagesse des vies orientales,

 

Humer dans ses parfums tous les parfums du monde

Le secret des chimères,

Soulever les nuages

À rire à pleurer les tordre à l'infini

Pour que l'aube étincelle,

 

Je veux être le vent

Recueillir le pouvoir de la fée mélusine

Chanter siffler souffler

Jusqu’à mon dernier souffle.

vent,2

16:46 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

25/02/2008

La magie d'un sourire...

 

un sourire1

 

Qu'est-ce qui peut le mieux nous ravir?

N'est-ce pas la magie d'un sourire?

Un sourire peut réconforter

Un pauvre cœur angoisse

Un sourire peut faire plaisir

Ou encore un sourire peut séduire

 

Il vient éclore tendrement

Sur les lèvres d'une maman

Penchée sur le berceau de son enfant

Qu'elle a endormi de son chant

 

A la main tendue d'un mendiant

Le sourire chaleureux d'un passant

Fait beaucoup plus que ses écus

Bondir de joie son cœur déchu

 

Au vieillard délaisse des siens

Au regard noyé de chagrin

Un sourire plein de tendresse

Lui rend un peu de sa jeunesse

 

A l'homme, a la femme aigris

Par les coups durs de la vie

Et pour qui plus rien n'a de prix

Un simple sourire réconfortant

Peut adoucir pour un instant

Leurs chagrins, leurs tourments

 

A celui, celle qui pleure un être cher

Pour qui chaque nouveau jour qui se lève

N'est qu'amertume, que douleur

Un sourire de compassion, de douceur

Sera un baume sur son cœur meurtri

En un instant, lui redonnera espoir en la vie

En lui faisant croire qu'aujourd'hui

Pour lui aussi le soleil luit

 

A ceux et celles qui, par leur métier

Contribuent a rendre notre vie plus aisée

A l'infirmière bien souvent épuisée

A la serveuse elle aussi débordée

Un sourire sincère et réconfortant

Sera son plus bel encouragement

 

Au policier, pas toujours très apprécie

Au conducteur du bus qui commence tôt sa journée

Au voisin parfois indifférent

A l'ado qui veut être différent

A l'inconnu croise dans la rue

Au sans emploi qui a tout perdu

A l'handicape que la vie n'a pas épargne

A l'enfant qui en tombant s'est blesse

A tous ceux qui n'ont jamais su sourire

Et donner a autrui ce qu'ils n'ont jamais reçu

Un simple sourire ca ne coute rien

Et ca peut faire tellement de bien....

un sourire2

19:42 Écrit par Chadou dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

20/02/2008

Venise...

 Image3

Blancs de lune fardés de poussières d’étoiles

Sur l’expression figée d’un masque de lumière

Collerettes plissées  et cascades de voile

Etoffes précieuses,  Ornements éphémères

 

La brume se dépose sur l’eau du Grand Canal

Mouvance régulière au rythme gondolier

Une belle drapée dans l’ombre vespérale

Franchit l’huis mystérieux de la réalité

 

Sur la lagune rêve un étrange Arlequin

Dont l’habit se colore aux ors incandescents

D’un reflet où se noie le soleil vénitien

La nuit s’enlise sous le vieux pont soupirant

 

Dans ce temps suspendu brisé de gestes lents

Derrière les parures le regard se dévoile

L’audace décuplée par le déguisement

Venise est libertine aux soirs de carnaval

 

Plus la nuit se consume plus les repères s’effacent

Labyrinthe liquide sous les voûtes secrètes

Des groupes colorés au dédale des places

S’en vont d’un pas dansant prendre part à la fête

 

 Déjà tremble le jour et monte le silence

Un prince noir et blanc s’engouffre au Grand Palais

Une main de velours tire sa révérence

Un instant...   Et puis l’aube…  Alors tout disparaît

Image2
Auteur inconnu

11:02 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/02/2008

L'amour change tout

coeur01

Le devoir sans amour nous rend acharné 

La responsabilité sans amour nous rend impitoyable 

La justice sans amour nous rend dur 

La vérité sans amour nous rend critique 

L'intelligence sans amour nous rend rusé 

La gentillesse sans amour nous rend hypocrite 

L'ordre sans amour donne un esprit étroit 

L'honneur sans amour nous rend orgueilleux 

La possession sans amour nous rend avare 

La foi sans amour nous rend fanatique 

La vie sans amour est sans valeur ! ! !

 saint-valentin1

19:13 Écrit par Chadou dans Amour | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

12/02/2008

La vie....

 

 AMOUR

La vie, c'est comme un petit grain

Qu'on sème délicatement un matin

Une petite fleur voit le jour

Et on doit s'en occuper avec amour

Pour qu'elle puisse s'épanouir

Nous charmer et nous éblouir

 

Des jours où il fait moins beau

Elle penche la tète et fait le gros dos

Elle replie ses pétales pour les protéger

Cachant son cœur et ses pensées

Attendant le retour du beau temps

Guettant la fuite des nuages dans le firmament

 

Un rayon de soleil lui sourit

Et la voila revenir a la vie

Relevant la tète droit vers le ciel

Redressant ses pétales, embaumant l'air autour d'elle

Elle se dit que tout est tellement beau

Et quelle chance elle a de pouvoir regarder si haut

 

La petite fleur apprend ce jour la

Que la vie a parfois des hauts et des bas

Qu'on ne doit jamais se décourager

Garder le moral jusqu'a ce que l'orage soit passé

Le soleil revient toujours comme un ami

Nous consoler et nous faire comprendre comme c'est beau la vie

 

Chaque personne a sa petite fleur dans son cœur

Qui ne demande qu'un peu de bonheur

On a tous besoin de soleil et d'amour

Pour s'épanouir et traverser les mauvais jours

La vie est ainsi pour les fleurs et pour nous

C'est pour ca que nous la bénissons à genoux

feerie2

20:41 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/02/2008

Ce monde...

 le monde dans la main450

 

Ce monde ou l'égoïsme, l'hypocrisie et le mensonge règne en maitre.

Ce monde ou l'argent fait la pluie et le beau temps.

Ce monde devrait disparaitre

 

Ce monde ou l'on ne cesse de courir

Ou, il ne nous reste plus de temps pour se parler

Ce monde ou, pour certains, il y a peu d'avenir

Ce monde ne devrait pas exister

 

Ce monde ou l'on ne demande pas

Mais ou l'on exige sans compter

Ce monde ou l'on est mal dirigé

Ou la justice n'existe pas

Ce monde devrait s'effacer

 

Ce monde devrait faire place a la solidarité

Au souci du bonheur de tous et chacun

A l'entraide, a la vérité, a la sincérité

A la justice, aux biens mis en commun

Ce monde éviterait alors bien des calamités

 

Car, dans ce monde, on y voit des miséreux

Des mal nantis, des malheureux...

D'autres qui en veulent a la vie

Car ils se disent qu'on les oublie

Et que voit-on a coté d'eux?

Des gens qui en ont beaucoup trop

Ce monde aurait avantage a faire, de tous,

Des êtres égaux.

 

Heureusement que parfois on peut côtoyer du bonheur

Cela permet a certains de garder de l'espoir, une lueur

Ils peuvent avancer ou bien se rebeller

Selon leur façon de penser

Dans ce monde déséquilibré....

-coucher-de-soleil-1

 

14:21 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/02/2008

La nostalgie...

 9

Quand arbres chevelus

Meurent dans le vent

 

Quand feuilles sur le sol

Regrettent le printemps

 

Quand semblables aux oiseaux

Fleurs fanées se dispersent

 

Je pleure

Je pleure la défunte saison

 

Quand visages aimés

Dans le rêve se sont enfermés

 

Quand regards familiers

S’éteignent sous les paupières

 

Quand mes pas perdus

S’effacent en arrière

 

Je pleure

Je pleure les années passées

 

Quand mon cœur amoureux

Parfois se désespère

 

Quand je me sens vielle

Et vers le passé tourne la tête

 

Alors je plonge dans les tiens

Mes yeux désemparés

 

J’y vois mon tendre amour

La vie qui s'y blottit

 

Je découvre dans ton regard

Le printemps qui refleurit

 

Et moi qui m'égare

Je reviens vers toi

Et comme toujours

Tu me souris

Me redonne à la vie…

crocus

21:37 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

28/01/2008

La sincérité...

le livre de la vie

La sincérité ouvre les portes de notre cœur.

Elle ne doit pas être utilisée seulement

Pour attirer la confiance des autres.

 

La sincérité est un véritable acte d'amour.

Je pense qu'il faut être courageux

Pour être sincère et dire la vérité.

 

Dans certaines circonstances, il faut beaucoup de tact

Car la véracité des faits n'est pas toujours facile

Et bonne à dire, elle peut blesser.

 

Accepter la sincérité de nos proches

Peut-être une aide précieuse pour nous,

Même si celle-ci est difficile à entendre.

 

Alors c'est à nous de choisir la voie

Que nous voulons emprunter!

 

Peut-on dire que la sincérité est une qualité?

C'est à chacun d'entre nous de se poser la question.

Si elle est utilisée à bon escient

Je crois que l’on n’a pas à s'interroger.

 

Le plus important est de laisser parler son cœur

D'être honnête avec soi-même

Et ceux qui nous entourent

Pour vivre dans la sincérité.

Les bourgeons de janvier

21:35 Écrit par Chadou dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/01/2008

Les tristesses de la vie

clouds3
 

Il y a des sujets que je ne veux pas aborder,

Car j'ai de la peine juste à y penser,

Les enfants battus, par exemple,

Ces parents, je ne peux les comprendre.

 

Les vieillards que personne ne va voir,

J'imagine un peu leur désespoir.

Les filles violées et parfois tuées,

Comment peut-on supporter ça dans une société ?

 

Les meurtres, les guerres, dans les autres pays,

Que pourrait-on faire pour y changer quelque chose nous ici ?

Tremblements de terre, inondations et ouragans,

Me font en vouloir à la nature de faire mourir des gens,

 

J'arrête d'écrire sur cela,

Et je demande à Dieu d'arranger tout ça....

  le monde dans la main450

15:01 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/01/2008

L'AMOUR

 

coeur noyé

L'amour, c'est quoi ?

Quelques bisous, quelques mots doux

On voudrait qu'il dure toujours..

 

Le plus souvent ce ne sont que des histoires d'un jour

D'accord, mais c'est tellement mieux

De voir l'avenir à deux

Ne serait-ce qu'un court temps

On se sent tellement grand

Partager son chemin avec quelqu'un

Ouvrir son cœur a son prochain

 

Tout cela peut faire peur

Mais il ne faut pas craindre le bonheur

Encore une fois, la vie est courte

Et ce serait triste de faire seul sa route…

JE T AIME

12:01 Écrit par Chadou dans Amour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/01/2008

Le chemin de la vie.

 
Belle vue
 
 

On dit que notre vie, on ne peut la changer

Car d'avance elle est toute tracée

J'ai de la difficulté de croire à cela

Pourquoi alors se bat-on ici bas ?

 

Car on aurait qu'à attendre simplement

Que notre vie s'écoule doucement

Puisque tout serait programmé

On n'aurait rien à décider

 

Pourquoi ferait-on attention à notre santé ?

Puisque le jour de notre mort est déjà décidé.

Notre amour qu'on veut faire durer si longtemps

Le destin pourrait nous le briser à tout moment.

 

Mais arrêtons d'être pessimiste

Et redevenons optimiste

Car si notre vie on ne peut la changer

En faisant attention on peut la prolonger

 

Et si tous les deux on s'aime de tout notre cœur

Pas un destin ne brisera notre bonheur.

Prenons la vie du bon coté

Disons-nous que tout peut s'arranger

 

Et regardons venir l'avenir

Avec notre plus beau sourire.

qnv4xi10

13:20 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/01/2008

Bug de l'amour...

 -f-attenteauchat

 

Formater mon disque C, C comme coeur

Lancer l'anti-virus du mal d'amour...

Faut-il rebooter la flamme intérieure

Qui s'amenuise de jour en jour...

 

Démarrer > Fermer la session du coeur

Régler de nouveau les dates et heures...

Redémarrer les programmes de l'amour

Qui sont hélas infectés en ce jour...

 

Je ne sais plus quoi faire...

Mon esprit est en défragmentation.

J'ai si peur, mais comme le dit l'expert

Mon coeur a besoin de restauration...

 nuages3

17:19 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

31/12/2007

Bye Bye 2007...

Bye Bye 2007... On se reverra...en 2008 

Que l'année nouvelle t'apporte des joies par milliers.....!

bonne année

 J'aimerais pouvoir exaucer les vœux,

De tous les gens pour qu'ils soient heureux.

 

De la nourriture et des vêtements,

Pour ceux qui n'ont pas d'argent,

 

Des médicaments pour guérir toutes les maladies,

Plus personnes ne souffriraient dans aucun pays.

 

Que la paix existe sur la terre,

Qu'il n'y est plus jamais de guerre.

 

Dans le cœur des gens, je mettrais de l'amitié et de l'amour,

Avec cela, tout le monde serait heureux pour toujours.

 

Mais n'étant qu'un être humain bien ordinaire,

Tout cela je ne peux le faire,

 

Alors je ne peux que vous suggérer,

D'essayer d'être heureux avec ce que vous avez....

sc_bonne_annee-mlr006

20:00 Écrit par Chadou dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

***Bonne année*** de Maxence chez Nanny !

Petit Maxence est venu lui aussi vous présenter ses meilleurs vœux de bonheur pour 2008...

 
Maxence chez Nanny 009

 Maxence chez Nanny 003
 Maxence chez Nanny 001
 
 Et je n'ai pas pu resister à vous faire entendre ses vocalises
 

15:09 Écrit par Chadou dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/12/2007

Triste et fidèle

le doute

 

Dans mon coeur un secret et j'en fais un mystère

Cet amour d'hier que je crois bien perdu

Ayant très peur de ne pouvoir me taire

Car celui qui m'aime n'a rien vu

 

Comme je vais encore passer inaperçue

Assise à ses cotés et quand même solitaire

M'exprimant bien des fois même si c'est à l'envers

Je n'ose plus demander, je ne serai plus déçue

 

Pour lui je serai encore tendre

Et j'irai mon chemin sans esclandre

Cet espoir d'amour qui guide mes pas

 

Je suis de celle qui reste fidèle

À moi-même et en tant que telle

Garderai le secret et jamais ne saura....

l'illusion450

 

20:09 Écrit par Chadou dans Sentiments | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/12/2007

PETIT PAPA NOEL

 1 (3)

 C'est la belle nuit de Noël

La neige étend son manteau blanc

Et les yeux levés vers le ciel

A genoux les petits enfants

Avant de fermer les paupières

Font une dernière prière

Petit Papa Noël

Quand tu descendras du ciel

Avec tes jouets par milliers

N'oublie pas mon petit soulier

 

 Mais avant de partir,

Il faudra bien te couvrir

Dehors, tu vas avoir si froid

C'est un peu à cause de moi.

            Il me tarde tant que le jour se lève

Pour voir si tu m'as apporté

Tous les beaux joujoux

Que je vois en rêve

Et que je t'ai commandés

 

 Le marchand de sable est passé

Les enfants vont faire dodo

Et tu vas pouvoir commencer

Avec ta hotte sur le dos

Au son des cloches des églises

Ta distribution de surprises

 bon noel

Auteur : Raymond Vincy (1946) Compositeur : Henri Martinet

17:36 Écrit par Chadou dans La vie... | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |